• Everything changes •


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Serveur, un café s'il vous plait...

Aller en bas 
AuteurMessage
Cole Parker

avatar

Nombre de messages : 99
Citation : L’amour n'est pas un jeu, si on perd on ne peut pas toujours reprendre la partie…
Humeur : Parle moi et tu verras...
Groupe : REBELS de DBHS
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: T'aimerais bien savoir, hein ?...
Popularité:
80/100  (80/100)
Relations:

MessageSujet: Serveur, un café s'il vous plait...   Dim 14 Oct - 21:46

Dix minutes que Cole attendait qu’un serveur vienne lui prendre sa commande à la terrasse du café, mais de l’autre côté de la vitrine le seul serveur présent était en pleine discussion avec une jolie brunette, ou plutôt ce dernier était en pleine séance de drague. Mais bon, Cole avait tout son temps, il n’était pas pressé, alors au lieu d’aller râler au près du serveur, le jeune Parker s’installa confortablement sur sa chaise, étalant les jambes en dessous de la table et les croisant. Penchant un peu la tête en arrière, et fermant les yeux.

That I love you
I have loved you all along
And I miss you
Been far away to far too long
I keep dreaming you'll be with me
and you'll never go
Stop breathing if
I don't see you anymore


Ce refrain vous dit quelque chose ? C’était actuellement la chanson qu’écoutait Cole avec son I-Pod, qu'il avait volé, mais chut faut pas le dire... Far Away de Nickel Back c'était la chanson qu'il écoutait, il pouvait l'écouter en boucle ça ne le dérangeait pas, il adorait cette chanson. Il l’avait téléchargé inégalement, de toute façon le jour où Cole fera quelque chose d’honnête, ce n’est pas demain la veille.

En ce vendredi vers 14 heures où il n'avait pas cours, à la terrasse d'un café, ce cher Cole profitait du beau temps. Son portable était posé presque au bord de la table, sa clé de voiture logeait au fond de la poche droite de son jeans légèrement délavé. Un léger tee-shirt blanc lui collait un peu au corps. Il avait prit sa veste marron, si jamais l’air se mettait à refroidir. Et à ses pieds, il avait ses fidèles Converse noires.

Cole se redressa un peu sur sa chaise, ouvrit les yeux pour voir où en était le serveur avec sa conquête… Un bon point, il réussissait à la faire rire, mais bon Cole n’allait quand même pas dessécher sur place, alors il se leva en prenant son portable, car les pickpockets étaient nombreux, il en savait un rayon à ce sujet... Je vous laisse deviner pourquoi... Ah oui parce qu'il volait aussi, peut-être ça. Puis il partit commander sa boisson directement au bar. En revenant à sa place, son café à la main et son I-Pod dans l’autre, il augmenta un peu le son de son appareil puis se posa à nouveau sur sa chaise, remettant ensuite son portable à l’endroit initial, son café juste à côté, et le I-Pod pendu à son cou. En attendant que le café refroidisse un peu, il pencha à nouveau un peu sa tête en arrière, et ferma les yeux, chantonnant intérieurement la chanson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 1237
Citation : Ne blesse pas ce que tu ne peux détuire.
Humeur : So happy with you.
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: Just Her ...
Popularité:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Serveur, un café s'il vous plait...   Lun 15 Oct - 17:51

Aujourd’hui c’était un jour pas comme les autres, et oui, pour une fois Enzo était resté toute la matinée en cours. C’était tellement rare que ça mériterait d’être fêté tout comme la fête nationale américaine du 4 juillet. Bon d’accord c’était un tout petit peu exagéré, mais c’était pour insister sur le fait. Quand la sonnerie de midi retentit dans tout le lycée, ce fut un énorme soulagement pour le jeune homme. Ces deux heures de philo devenait vraiment insupportable. Surtout qu’il connaissait déjà le programme par cœur. Ouais, redoublé pouvait être un avantage ou un inconvénient. Il se leva de sa chaise et se hâta de sortir de la salle. Bien entendu il attendit Lily et Angie. Non mais franchement qu’est ce que ça pouvait être long une fille ! Fallait toujours qu’elles mettent trois plombes pour ranger leurs affaires. Il poussa un long soupire en regardant sa montre.

Une fois qu’il eut dit au revoir à ses deux meilleures amies, Enzo sortit du lycée. Il avait fait l’effort de rester toute la matinée, il n’allait quand même pas faire toute l’après midi ! Il mit son sac sur le dos et glissa ses mains dans les poches. En passant il bouscula volontairement un mec de Saint Dominique. Il n’allait pas faire de cadeaux à ces bourges pathétiques. Comme il n’avait pas envi de rentrer tout de suite chez lui, il décida d’aller boire un chocolat chaud au café du coin. Et avec de la chance, yaura un peu de distractions. De toute façon avec lui yen avait toujours. Il se mit à siffloter un air d’une chanson qu’il avait dans la tête depuis ce matin et rentra à l’intérieur du café. Ses yeux croisèrent ceux du barman qui était visiblement en train de draguer. Il arqua un sourcil puis se rapprocha du mec et de sa proie. Il jeta un coup d’œil au badge où était inscrit le nom du serveur et souria.


Hey John comment elle va ta femme ? Elle est toujours pas au courant que tu te tapes la fille du boulanger ?


Enzo fit un grand sourire en voyant la tête que la fille venait de faire. Bien entendu, c’était des bobards, et il ne connaissait rien de ce mec. Mais c’était pitoyable de voir un type de trente ans draguer une gamines de 18 ans à peine.

Mec t’assures pas, tu devrais tout lui avouer.

Il n’en fallut pas plus pour que la jeune fille sorte du café complètement dégoutée. Et voilà, yen avait là de la distraction. Le serveur lança un regard noir à Enzo et repartit derrière le comptoir faire son boulot. Faut avouer que là il était plutôt fier de lui. Il s’avança dans le fond du café et remarqua très vite la présence de son frère. En voyant qu’il avait les yeux fermant, Enzo ne put s’empêcher de sourire et donna une tape sur la tête de son frangin. Il se mit ensuite assis à sa table, face à lui, et souria.

Je crois que jviens de casser le posisble rencard qu'avait le barman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Parker

avatar

Nombre de messages : 99
Citation : L’amour n'est pas un jeu, si on perd on ne peut pas toujours reprendre la partie…
Humeur : Parle moi et tu verras...
Groupe : REBELS de DBHS
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: T'aimerais bien savoir, hein ?...
Popularité:
80/100  (80/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Serveur, un café s'il vous plait...   Lun 15 Oct - 18:27

En ce qui concernait Cole, lui n’avait pas eu cette " chance " d’avoir cours en cette après-midi, mais il semblerait que son frère si, sauf que ce dernier opta pour une décision sur laquelle il allait certainement se faire sermonner par son aîné, celle de sécher les cours… Cole séchait les cours ça ce n‘était pas un secret, mais il ne voulait pas que son cadet fasse de même, hors ce n‘était pas le cas. Cette matinée lui avait semblé une éternité… A écouter des professeurs qui disaient des trucs qui rentraient dans une oreille et qui ressortaient par l’autre, du moins pour le cas de Cole, car d’autres élèves plus sérieux écoutaient avec intérêt ce que leur racontait le professeur, ils étaient presque en admiration, mais pas le jeune Parker… Lui était toujours au fond de la salle à la limite de s’endormir. Des fois il se faisait réveiller en sursaut par l’enseignant qui donnait un grand coup de cahier sur sa table, mais dès que le professeur eut tourné le dos, Cole se relaxait à nouveau… Mais je vous rassure, il n’était pas toujours endormi en cours, il terminait juste ses nuits… De toute façon soit il dormait pour finir sa nuit ou alors il se faisait virer… Donc vous l’aurez compris, les cours et Cole ça faisaient deux !

En ce moment il profitait de son après-midi en solitaire. La façon dont il se tenait lui donnait un air paisible et décontracté. Décontracté ça il l’était quasiment toujours, mais il s’énervait aussi, si un petit rigolo s’amusait à le chercher. Au début ça passe encore, Cole l’ignore ce qui peut agacer la personne, mais si l’abruti continue alors là, le jeune Parker lui envoie son poing au visage histoire de le calmer. Ou alors dans un autre cas, il se lève de sa chaise, lui lance un regard menaçant, et en plus de sa grande taille d’un mètre 89, le rigolo de service fait très vite quelques pas en arrière. Même si il aimait bien se détendre, n’allez pas croire qu’il était fainéant loin de là. Cole était toujours le premier pour rendre service, aider… Il était juste fainéant en cours. Mais ne parlons plus trop de choses qui fâchent… Parlons du fait qu’il se trouvait là dans un café, écoutant tranquillement son I-Pod, les yeux fermés, attendant que son café refroidisse un peu… Quand il réouvrit les yeux, se fut pour les poser immédiatement sur la personne qui venait de lui tapoter la tête. Sans savoir de qui il s’agissait, Cole avait un regard froid, mais qui devint plus doux lorsqu’il vit son frère. Il retira l’un de ses écouteurs, le laissant pendre.


" T’es pas cool frangin… Et comment je fais pour voir la suite de mon feuilleton préféré ? "

Son " feuilleton préféré " était bien sûr la scène de drague, Cole s’en moquait en fait, il disait ça sur un air amusé. Sur les lèvres de Cole était dessiné un sourire, qui vint s’effacer, à la suite de quoi aussi ?… Du fait qu’il pensait, que son frère devrait être en cours… Allait-il lui dire quelque chose ? Indirectement alors…

" Tu fais quoi ici ? A part empêcher un pauvre serveur de conclure ? "

Son ton n’était pas froid ni rien, mais connaissant Cole, il laissait sous entendre un : Tu n’es pas en cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 1237
Citation : Ne blesse pas ce que tu ne peux détuire.
Humeur : So happy with you.
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: Just Her ...
Popularité:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Serveur, un café s'il vous plait...   Lun 15 Oct - 19:51

Finalement c’était peut être pas une très bonne idée d’être venue ici. Son frère était là, et il allait très certainement lui poser des tonnes de questions. Enzo sentait déjà le truc venir. C’était toujours pareil avec lui. Cole était le roi de la connerie, mais il interdisait à son frère de faire de même. C’était quand même assez culotté ça ! Le grand frère c’était lui, il devait montrer le bon exemple. Et la célèbre citation « Fais ce que je dis, pas ce que je fais » ne marchait absolument pas avec Enzo. Il en avait ras le bol qu’on lui dise ce qu’il devait faire. Il était quand même assez grand pour prendre ses propres décisions et faire ses propres choix. Le nombre de fois où ils s’étaient engueulés à cause de ça tous les deux, Cole n’avait toujours pas comprit que ses leçons de morale prenait la tête à son jeune frère.

En ce qui concerne les cours, Enzo n’était pas particulièrement intéressé. Il ne voyait pas l’intérêt des maths ou de la chimie. Franchement c’était débile ! Encore le français ça aidait pour l’orthographe et tout ça, mais les racines carrées ça servaient à quoi ? A part faire chier les élèves ça n’avait aucun autre but. Enzo était loin d’être bête, bien au contraire même. Il avait de grandes capacités mais il ne s’en servait pas. C’est d’ailleurs ce que lui reprochait beaucoup son père. Son fils gâchait son intelligence en faisant n’importe quoi.

Enzo adressa un bref regard à son frère quand il lui demanda ce qu’il faisait là et demanda au serveur de lui commander un chocolat chaud. Il n’avait pas intérêt à oublier le sucre sinon ce mec allait passer un sale quart d’heure. Une fois sa commande passée, il se reconcentra sur son frère qui attendait surement une réponse de sa part.


Quoi ça se voit pas ce que je fais là ? Je commande un chocolat chaud et je tape la discut’ avec mon frère.

Il se doutait très bien que c’est pas vraiment ça que voulait entendre Cole. Oui il avait séché les cours, et oui il avait tort d’être ici et pas au lycée. Mais bon, il allait pas encore une fois en faire un drame ! Il soupira légèrement et adressa un regard blasé à son frère.

Oui je ne suis pas en cours, et oui j’ai encore séché. Mais je crois que t’es mal placé pour me faire la morale.

Il fixa son frère dans les yeux, une sorte de provocation surement puis ajouta :

Papa veut m’envoyer en maison de correction, et pourtant je suis loin d’égaliser ton quota de conneries. Quand est ce que vous allez me lâcher tous les deux ?

Depuis la mort de leur mère, faut avouer que tout parté un peu en vrille chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Parker

avatar

Nombre de messages : 99
Citation : L’amour n'est pas un jeu, si on perd on ne peut pas toujours reprendre la partie…
Humeur : Parle moi et tu verras...
Groupe : REBELS de DBHS
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: T'aimerais bien savoir, hein ?...
Popularité:
80/100  (80/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Serveur, un café s'il vous plait...   Lun 15 Oct - 21:13

La vie de Cole ne se résumait qu’à une chose : la magouille… Il s’y était intéressé étant adolescent, le jeune garçon qu’il était ne souhaitait qu’une chose, aider sa famille financièrement. Cole prit trop tôt le mauvais chemin, alors que son frère pouvait toujours le retrousser. Okay Cole était vraiment mal placé pour faire la morale, mais il s’inquiétait pour son frère, peut-on lui reprocher ça ? Il tenait pas à ce qu’il commette les mêmes erreurs que lui. Enzo pouvait réussir par les études si il s’en donnait la peine, mais ce n’était pas le cas…

Aujourd’hui Cole ne voulait pas se prendre la tête avec lui, et pourtant et ça comme toujours ce fut lui qui lança indirectement le fameux sujet de dispute… Cole avait l’impression d’être un Cd rayé qui répétait sans cesse la même chose, et surtout en vain…


" Okay… J’tiens pas à me prendre la tête… Tu sais quoi ? C’est vrai t’es assez grand après tout. Et puis pourquoi je m’inquiète, t’as pas le profil pour jouer au dur tu n’iras pas bien loin, tu te rendras compte que ce monde là n‘est pas pour toi, et tu retourneras sagement dans tes cahiers de cours… J’te considère pas comme un gamin, loin de là… Parce qu’un gamin est plus lucide que toi et ne suit pas aveuglement les traces de son frère… "

Cole voulait tellement raisonner son frère, qu’à force les arguments commençaient à se faire rares… Cole voyait en son frère, le jeune homme que lui ne serait jamais devenu. Sûr que ses phrases allaient faire réagir Enzo, mais le regard un soupçon provocateur ne plaisait pas à Cole.

" J’suis pas la fierté de la famille… Nos parents avaient posés leurs espoirs sur toi, car moi j’étais bien trop loin pour faire demi-tour… Toi, tu peux t’en sortir sans ça, sans toutes ces conneries comme tu dis… J’parle sûrement dans le vide mais je commence à avoir l’habitude avec toi… Et pour répondre à ta dernière question, si tu me suis, j‘aurai du mal à te lâcher… "

Sur ses paroles Cole semblait calme, il ne s’emportait pas, elles étaient accompagnées d’un regard qui défiait celui d’Enzo, tant que son frère le regarderait ainsi, Cole en fera de même. En parlant de leur parents, Cole eut une pensée pour leur mère, d’ailleurs il y pensait souvent, elle lui manquait. Même si Cole ne se montrer jamais sensible, et toujours indifférent, des fois dans son regard on pouvait voir comme un vide, de la tristesse, ce vide était le manque de sa mère, et la tristesse pas la peine de vous l’expliquer. Cole était quelqu’un de mystérieux, mais son regard le trahissait parfois, dévoilant ce qu’il ressentait, et donc ce qu’il cachait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 1237
Citation : Ne blesse pas ce que tu ne peux détuire.
Humeur : So happy with you.
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: Just Her ...
Popularité:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Serveur, un café s'il vous plait...   Lun 15 Oct - 21:52

Et voilà que ça recommençait ! Enzo avait l’impression d’être dans une spirale sans fin, condamné à écouter les mêmes mots toute sa vie. Même si ça lui prenait vraiment la tête d’entendre toujours les mêmes conneries, il ne coupa pas la parole à son frère et le laissa terminer son ptit monologue. Entre temps le serveur lui avait apporté son chocolat chaud, et Enzo s’amusait à jouer avec la cuillère. Il releva le regard vers son frère quand il lui dit que soi disant il n’avait pas le profil d’un dur et qu’il n’ira pas très loin. Contrairement à Cole, Enzo avait beaucoup de mal à garder son calme. Il était plutôt du genre impulsif, et ce genre de remarque avait le don de l’énerver.

Il avait très envi de lui couper la parole mais il ne dit rien. Autant le laisser terminer sinon ça allait encore durer des heures. Il en profita pour boire son chocolat d’ailleurs. Il connait déjà tout ça par cœur, à quoi ça servait d’écouter une nouvelle fois ? Quand Cole mit un point final à sa morale, Enzo poussa un soupire de soulagement. Voilà une bonne chose de faite. A lui de parler maintenant.


Ce que tu veux de moi ça ne me correspond pas. Tu comprends pas que j’ai aucune envie d’être le gentil garçon bien sage qui a pour unique but de devenir médecin ou avocat ! Cette vie elle est pas faite pour moi. Tout le monde dit qu’il faut vivre l’instant présent et profiter de la vie. C’est exactement ce que je fais ! Je fais ce qui me plait, et je ne perds pas mon temps à rester enfermé dans une salle à écouter des choses stupides que je connais déjà !

Il fit ensuite un léger mouvement de tête sur le côté. Il n’avait pas envi de se prendre la tête avec son frère. Mais là il commençait à saturer. Il en pouvait vraiment plus de tout ça.

Arrêtez de tout miser sur moi ! J’en ais marre d’avoir cette pression sur les épaules, de me dire qu’à chaque connerie que je fais je risque de décevoir ma famille. A la mort de maman plus personne n’a été capable de m’indiquer le chemin à suivre. Alors tu voulais que je fasse quoi ? Bien entendu jtais suivi, t’étais mon model. Comment un gosse de 13 ans peut apprendre à se demerder seul dans la vie et ne commettre aucune erreur ? C’est trop tard maintenant, c’est avant qui fallait m’aider.

Il regarda son frère dans les yeux, mais cette fois c’était plus de la provocation. Son regard était plus doux.

J’aime la vie que je mène … J’ai des amies, je passe de bons moments avec eux, j’ai pas besoin d’autres choses. Eux ils me comprennent, et contrairement à toi, ils m’acceptent comme tel. Ils voient l’homme que je suis, et pas celui que je pourrais être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Parker

avatar

Nombre de messages : 99
Citation : L’amour n'est pas un jeu, si on perd on ne peut pas toujours reprendre la partie…
Humeur : Parle moi et tu verras...
Groupe : REBELS de DBHS
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: T'aimerais bien savoir, hein ?...
Popularité:
80/100  (80/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Serveur, un café s'il vous plait...   Lun 15 Oct - 22:36

" J’te demande pas de devenir avocat ou je sais quoi, j’vais me répéter et j’te rassure ça sera la dernière fois… Il n’est pas trop tard… "

La dernière fois ? Cole pouvait arrêter avec ses leçons de morale, mais ça ne l’empêchait pas d’avoir un œil discret sur son frère, sans pour autant être un poids dans sa vie. La première chose qu’il souhaitait pour Enzo c’était d’être heureux, et si il l’était comme ça, okay… La seconde chose c’était qu’il s’en sorte… Car une fois que tu commences à toucher un peu aux trafics, tu te rends compte que pas mal de choses sont à portée de main, et tu veux aller plus loin, et si tu souhaites retrouver la sortie, j‘espère que tu as un bon plan... Tu ne quittes pas ce monde du jour au lendemain et pas sans difficulté. Dans ce monde là tu te fais des amis, mais surtout des ennemis et la police mise à part les policiers corrompus, les autres font partis des ennemis. Cole était bien placé pour savoir ça. Tout ce que possédait Cole en guise d‘objet, comme sa voiture par exemple, cette dernière on se demande bien comment il l'avait acheté, alors que sa famille ne pouvait payer une voiture à l’un des enfants. Le vol, tout simplement le vol, un petit tour chez un ami garagiste qui était aussi " innocent " que Cole et c’était bon.

Bref voilà à quoi se résumait un peu la vie de Cole… Qui ne souhaitait en aucun cas la même pour son frère, mais stop je me répète…


" A la mort de maman tu n’avais plu de model, mais au moins pour elle tu pouvais continuer à être le garçon qu’elle avait élevé… Mais, comme promis j’me tais… "

Là, même si il ne montrait aucun signe d’énervement, Cole ne voulait pas continuer sur ce sujet qu’il avait ouvert, mais qu’il souhaitait refermer. Cole adorait son frère, même si il ne lui montrait pas souvent, il ne s’extériorisait jamais. Il acceptait son frère tel qu’il était, c’était son frère il ne pouvait le rogner, et puis il était comme lui, même dans ce qu’il pouvait dire ou faire au risque d’agacer Enzo, Cole partait toujours d’une bonne intention.

" Dis toi, que tu as de la chance d’avoir des amies comme elles, et elles en ont aussi de la chance. Et dis toi aussi que j’renonce peut-être aux morales qui ne mènent à rien, j’m’en suis rendu compte trop tard, comme pour tout d’ailleurs… Mais que j’m’inquiète pour toi, et ça j’peux pas y renoncer… "

Lui et leur père étaient tout ce qui lui restait, veiller sur Enzo était sa priorité. Bon, et son café dans tout ça ? Même si ce n'était pas le plus important, bah il était presque froid, quand Cole le goûta, il fit une légère grimace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 1237
Citation : Ne blesse pas ce que tu ne peux détuire.
Humeur : So happy with you.
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: Just Her ...
Popularité:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Serveur, un café s'il vous plait...   Mar 16 Oct - 20:46

La dernière fois qu’il se répétait ? Mouais ça Enzo n’y croyait pas trop. Il ne pouvait pas s’empêcher de faire ses leçons de morale. C’est pas maintenant que ça allait prendre fin. Ca serait trop beau pour être vrai. Et puis quand on y réfléchissait, la situation d’Enzo pourrait être bien pire. Oui il faisait quelques petites bêtises, mais jamais il irait cambrioler une maison ou un truc dans ce genre là. Son casier ne contenait que des petits délits, comme par exemple les bagarres dans les bars. Son seul gros problème c’était ça, et les cours. Son caractère étant très impulsif, ça lui arrivait souvent de se retrouver au poste à cause de bastons. Sion il est vrai qu’il allait très peu en cours, et qu’il se trouvait plus souvent en colle qu’en cours de philosophie. Yavait t-il vraiment de quoi en faire tout un drame ?

Fallait quand même préciser qu’Enzo c’était fixé des limites ! Il n’est pas idiot, il a parfaitement conscience de ses actes et de ses conséquences. Par exemple, il refusait catégoriquement de consommer de la drogue. Contrairement à ce que pas mal de gens pensent d’ailleurs. Il a horreur de ce genre de produits illicites qui peuvent bousiller toute une vie. Comme quoi il pouvait se montrer raisonnable. Et par la même occasion, jamais il n’irait en vendre. On lui avait déjà proposé de faire du trafic pour gagner de l’argent, mais il avait bien sur refusé.

Enzo fronça les sourcils quand Cole se mit à parler de leur mère. Ca c’était un sujet sensible qu’il fallait mieux éviter pour le bien de tous. Il regarda son frère dans les yeux et tapa du poing sur la table. Il avait été un peu trop loin là.


Ne me dis pas comment maman aimerait que je sois ! Je sais très bien que je ne corresponds pas vraiment au petit garçon qu’elle a éduqué, j’en ais conscience. Mais c’est pas pour autant que je suis quelqu’un de mauvais ! Jpeux aussi faire des choses biens dans la vie. J’ai envi qu’elle soit fière de moi …

Bien entendu il n’avait pas dit ça sur un ton très calme. Cole savait très bien que parler de leur mère lui faisait du mal, alors pourquoi il le faisait ? Pour essayer de l’atteindre ? Pour le secouer et le faire réagir ? En tout cas, ça l’énervait plus qu’autre chose.

Je sais très bien que j’ai de la chance de les avoir. Sans elles surement que je serais un cas désespéré qui passerait sa vie au poste de police. Et je sais aussi que t’es mon frère et que t’as envi de me protéger …

Il était redevenu plus calme. Comme quoi il était très lunatique comme garçon. Mais dès qu’on parlait de Angie ou Lily il se radoucissait, comme par magie.

Mais tu dois me laisser faire ma propre vie. Oui je commets des erreurs, mais sans ça je pourrais pas avancer …C’est surement grâce à toutes mes conneries que jvais me rendre compte ce qui est le mieux pour moi et que jvais trouver la voie qui me correspond.. Tu dois me laisser grandir tout seul. Tu comprends ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Parker

avatar

Nombre de messages : 99
Citation : L’amour n'est pas un jeu, si on perd on ne peut pas toujours reprendre la partie…
Humeur : Parle moi et tu verras...
Groupe : REBELS de DBHS
Date d'inscription : 14/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: T'aimerais bien savoir, hein ?...
Popularité:
80/100  (80/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Serveur, un café s'il vous plait...   Jeu 25 Oct - 16:09

Il était vrai qu’Enzo était loin de rattraper son frère point de vue bêtises… Et qu’il ne s’engageait pas dans les mêmes histoires que lui, donc pourquoi Cole s’inquiétait ? Tout simplement parce que l’aîné des Parker avait commencé comme ça, à faire quelques petits coups sans importance, des bagarres. Et voyant son frère commencer comme lui, il craignait de déjà connaître la suite… Mais plus il écoutait son frère, plus il comprenait que ce dernier n’irait pas aussi que lui… Peut-être était-ce ça, Cole le bassinait avec des leçons de morale, et ne prêtait pas trop attention à ce qu’il pouvait lui dire. Cette fois-là au café, les mots de son petit frère, il les avait bien saisi, pas un mot ne lui avait échappé. Sauf que son côté protecteur il l’aurait toujours, et il laisserait les leçons de morale au vestiaire… Son frère s’était fixé des limites, tant mieux. En espérant qu’il ne les franchisse pas… Ca Cole y veillerait.

" J’pense qu’elle est fière de toi… "

Parler de leur mère était devenu un sujet délicat, normal ne direz-vous… Pensant le faire réagir, il avait plutôt énervé son frère, mais pour ne pas faire monter le ton, Cole restait calme, disant cette phrase qu’il pensait bien évidemment. Leur mère devait être fière d’Enzo, et même peut-être de Cole, car elle aimait ses enfants. Même si Cole avait quitté le droit chemin depuis longtemps, sa mère ne l’avait pas rogner pour autant. Que voulez-vous ils étaient ses fils, et elle les aimait…

Même si le savait déjà, Cole voyait bien que les amies d’Enzo étaient très importantes pour lui. Valait mieux pas qu’un petit rigolo s’en prenne à elles, sinon il risquerait de passer un sale quart d’heure avec Enzo…


" J’espère que tes erreurs te feront trouver la bonne voie… "

Ce qui résumait à dire, pas la voie qu’avait emprunter Cole… Celle des trafics, mais il savait que son frère ne toucherait jamais à ça. On pourrait croire que Cole agissait sans réfléchir, mais hors ce n’était pas le cas, il s’était tout de même fixé des règles sur ses trafics, et ses vols, et c’était d’ailleurs peut-être pour ça, que la police ne pouvait mettre le grappin sur lui. Du moins il passait quelques nuits au poste de police, mais c’était tout.

" J’vais pas te mentir, en te disant que oui j’te laisse grandir seul, mais, car tu t’en doutais bien qu’il y avait un mais… Je serai toujours là pour toi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serveur, un café s'il vous plait...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serveur, un café s'il vous plait...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aidez moi s’il vous plait
» Un calva s' il vous plait!
» Besoin de traduction en polonais s'il vous plait
» /!\ Réorientation, aidez moi s'il-vous plait ! /!\
» AAD et mutuelle, urgen s'il vous plait!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Everything changes • :: Daytona Beach :: Les rues et ruelles :: CAFE-
Sauter vers: